Leila Sadel

La deuxième artiste photographe invitée par notre directrice artistique est Leila Sadel, dont le travail se construit de collectes, d’échanges pour nourrir ses nombreux récits à découvrir…

« En 2021 j’entamerai une résidence à la Maison de la photographie des Landes. Le projet n’est pas abandonné et je suis heureuse qu’il puisse prendre forme malgré ces temps perturbés. Il sera question dans le travail que je pourrai y déployer de la transformation du territoire des Landes qui fait encore débat aujourd’hui chez ses habitants, de la colonisation des terres et des histoires dont la mémoire est toujours vive, ainsi que de résilience écologique. Une multitude de sentiers à découvrir et à parcourir, je l’espère très bientôt. »

Leila Sadel

En 2009, Leila Sadel obtient un Diplôme national d’expression plastique à l’École des Beaux-Arts de Bordeaux. Plusieurs projets artistiques individuels et collectifs, en France et à l’étranger, ponctuent son parcours et alimentent son intérêt particulier à s’imprégner de différents contextes pour nourrir son travail. Sa pratique artistique se construit par l’observation, l’échange, le langage, la collecte d’éléments (images, textes, sons, objets), qu’elle agence dans un second temps sous la forme de photographies, d’installations, de dessins ou de vidéos. L’articulation de ces éléments fait émerger des moments singuliers qui sollicitent la curiosité du spectateur et l’incitent à prendre part à des déambulations plurielles. En 2010, elle réalise sa première exposition personnelle au lieu d’art Le Cube – independent art room à Rabat (Maroc). Elle poursuit aujourd’hui sa pratique artistique entre ces deux pays.

« Face à l’inconnu, une relecture du monde, une interrogation de nos savoirs et acquis s’imposent. Pour comprendre ce qui nous échappe il est nécessaire de créer de nouvelles relations et d’associer les choses, même les plus improbables, entre elles.

Mon cheminement artistique est ponctué de moments de collecte d’éléments. L’exploration de lieux, d’images, d’objets permettant d’instaurer des récits se prolonge et active naturellement ma réflexion et mon travail. Ces moments m’imposent un temps d’observation et d’appropriation du contexte où je me trouve.

Lorsque nous arrivons dans une ville, un pays inconnu, nous vivons de nombreux changements et nous entrons dans une certaine errance. Elle peut être associée au mouvement, à la marche sans but précis, à l’idée d’égarement qui conduit à une certaine perte de soi-même. Elle n’en reste pas moins une recherche de repères et une quête de sens et de finalité. 

Ma démarche s’inscrit dans cette forme d’errance volontaire, c’est un parcours incertain, parsemé d’interrogations et enrichi par le hasard des rencontres.

Mon travail questionne la manière de s’approprier un espace : s’en imprégner, l’investir pour l’adapter à sa dimension et à son rythme. Je traverse et parfois m’efforce de pénétrer des contextes qui me sont étrangers, d’explorer des expériences humaines. Je m’insère dans les brèches : les vides et les entre-deux, les lacunes dans les histoires, les hors-champ dans les images. J’explore et me projette dans ces espaces en creux. Ils évoquent des histoires, permettent de s’approprier les éléments qui les cernent. Dans mon travail, ces éléments iconographiques et textuels collectés, de l’ordre du présent et du passé, s’entrecroisent. Les dispositifs que je crée pourront faire écho aux images mentales et aux parcours de chacun.

L’articulation de ces éléments singuliers empruntés au quotidien, sous la forme de photographies, d’installations, de dessins ou de vidéos révèle la trace de ces narrations, souvenirs et expériences. »

Leila Sadel


Leila Sadel est née en 1985 à Casablanca (Maroc), elle vit est travaille à Bègles (France)
www.leilasadel.fr

Légendes des images :

Photo de l’article : Refuges, installation photographique et récits sonores, 2018

01. À titre provisoire (détail), installation, 2016

02. Recoupements, photographie, 2015

03. Présences, photographie, 2014

04. Refuges, installation photographique et récits sonores, 2018

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :