Patrick Beaulieu

Reçu aujourd’hui du Québec cette édition intitulée « elperdido », beau projet de l’artiste Patrick Beaulieu. Nous en profitons pour vous annoncer officiellement et avec joie que Patrick est l’un des deux artistes-photographes invités par Lydie Palaric, notre directrice artistique, en résidence à la Maison de La Photographie des Landes.

« Au creux de la forêt, les grands pins ont cessé tout murmure.Le vent est aux aguets en attente du premier bruissement d’une feuille ou du tremblement d’une brindille annonçant le retour des oies transfrontières. C’est depuis mon camp de base dans la pinède d’Orford au Québec, que je songe à cette migration vers les Landes l’an prochain, lorsque les vents de l’Atlantique seront à nouveau porteurs de rêves. Le séjour à la Maison de la Photographie se présente comme une opportunité de développer un projet de création «in-situ» et «in-socius» qui s’inscrit dans la continuité de mes recherches sur la présence et l’influence perceptible du vent sur l’homme, le paysage, l’écoumène et sur les forces qui agissent en lui (Ventury: une odyssée transfrontières à la poursuite des vents d’Amérique, 2010.). Salutations solidaires »

Patrick Beaulieu

Patrick Beaulieu est artiste transdisciplinaire. Intrinsèquement lié à la question de la mobilité, ses projets établissent un rapport aux territoires, en abordant de façon empirique la question des frontières géographiques et sociales, mais aussi celles entre la réalité et la fiction. Intéressé par le voyage et son récit, il s’attarde à certains phénomènes insaisissables qui nous entourent (migratoires, météorologiques, spirituels…), et aux forces qui agissent en ceux-ci. Depuis une quinzaine d’années, le travail de Patrick Beaulieu s’est forgé lors d’excursions performatives à travers l’Amérique du Nord, l’Europe et l’Asie, au cours desquelles il piste les signes d’une géographie secrète, où les divisions politiques s’estompent à la lumière des révélations poétiques. Faisant appel à la collaboration d’auteurs, géographes et philosophes, il terminait en 2013 la trilogie d’odyssées transfrontières “VVV” qui consistait à suivre, par voie de terre, la trajectoire aérienne de la migration annuelle des papillons monarques (Vecteur Monarque, 2007), à poursuivre durant 25 jours les vents d’Amérique dans une sorte de navigation continentale (Ventury, 2010) et à s’abandonner au destin et à la chance sur les chemins du hasard (Vegas, 2012).
A l’été 2014, il se lançait dans une lente dérive continentale de 25 jours en kayak, sillonnant les méandres qui le menèrent de la source d’une rivière au sud du Québec, jusqu’à l’océan Atlantique à l’embouchure du fleuve Hudson à New-York (Méandre). A l’été 2017 et 2018, il réalisait le projet EL PERDIDO, un vaste parcours transaméricain à la recherche de lieux qui n’existent pas. − Point de départ : Lost City, Oklahoma. Ses œuvres ont été présentées dans des expositions individuelles et collectives notamment aux États-Unis, au Mexique, en Belgique, en Irlande, en Corée du Sud à Singapour et au Canada. Il inscrit son travail dans l’espace public autant sous la forme d’interventions performatives et relationnelles, que sous la forme d’œuvres permanentes intégrées à l’architecture et à l’environnement.

Patrick Beaulieu est né en 1974. Drummondville (Québec). Il vit et réside au Lac Leclerc aux abords du Parc National du Mont Orford (Québec).

https://artmur.com/artistes/patrick-beaulieu/

www.patrickbeaulieu.ca

Légendes des images :

Photo de l’article : édition elperdido

01. Murmuring pines – aéropostales, extrait collection de cartes postales du vent, 2010.

02. Blue rider, camion de Ventury: odyssée transfrontières à la poursuite des vents d’Amérique, 2010.

03. Do you have postcards of the wind – extrait du livre VVV- trois odyssées transfrontières, 2015.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :