Centenaire de la mort de Félix Arnaudin

Félix Arnaudin (1844-1921)

Né le 30 mai 1844 et mort le 6 décembre 1921 à Labouheyre, Simon Arnaudin, dit Félix Arnaudin, fut un immense photographe, mais aussi un pionnier de l’ethnographie française.

Il était à la fois, linguiste, historien, ethnologue, photographe et écrivain. Son travail diversifié porte sur le recueil de contes et chants en gascon, sur la photographies de paysages, habitas, bergers et paysans landais, sauvant cet héritage de l’oubli. Il a été le premier à témoigner de la richesse des Landes et à décrire la vie en Grande Lande, territoire inconnu à l’époque. Également illustre photographe, il nous a laissé une œuvre importante, avec plus de 3000 photos conservées à Bordeaux, au Musée d’Aquitaine.

Cette année, le 6 décembre précisément, cela fera 100 ans qu’il nous a quitté. La ville de Labouheyre et la Maison de la Photographie des Landes ont tenu à lui rendre hommage tout au long de l’année avec un programme de festivités exceptionnel.

Télécharger le programme

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :